Ardennes toujours
 et ses irréductibles !

Bandeau d'en-tête du site Ardennes toujours
           
Pause Jouer
Au fil de l'eau…
Un faon passe… avec sa maman
Dardennor, Chevalier du moyen-âge. Œuvre de Éric Sléziack
Grand corps de logis Chartreuse du Mont-Dieu

Septembre et la migration des oiseaux

Septembre est là ! Avec lui, les colchiques fleurissent dans les prés annonçant, comme le dit la chanson, la fin de l'été et donc l'arrivée de l'automne.

Photo de colchique
Colchique fleuri © Bruno Gilquin


C'est justement cette saison, et ce mois en particulier, que de nombreux oiseaux nicheurs de notre département ont choisi pour nous quitter et rejoindre leur quartier d'hiver.

Les hirondelles se rassemblent sur les fils électriques, signe de l'éminence de leur départ, des rassemblements de cigognes blanches sont notés un peu partout dans notre département, notamment 40 à Doux et une cinquantaine à Voncq pour cette année. Les pies grièches écorcheurs ne font plus l'objet que de très peu d'observations, presque uniquement des jeunes de l'année, puisque les parents les devancent dans la migration, laissant leurs progénitures effectuer seules le trajet.

Photo d'une hirondelle de fenêtre
Hirondelle de fenêtre © Bruno Gilquin


Photo d'une hirondelle de rivage
Hirondelle de rivage © Bruno Gilquin


Photo d'une hirondelle rustique
Hirondelle rustique © Bruno Gilquin


Photo d'une cigogne blanche
Cigogne blanche © Bruno Gilquin


Photo d'une pie grièche écorcheur
Pie grièche écorcheur © Bruno Gilquin



Les tariers pâtres, tariers des prés, rougequeues noirs, bergeronnettes printanières et grises pour n'en citer qu'un petit nombre, vont également nous quitter.

Photo d'un tarier pâtres
Tarier pâtres © Bruno Gilquin


Photo d'un tarier des prés
Tarier des prés © Bruno Gilquin


Photo d'un rougequeue noir
Rougequeue noir © Bruno Gilquin


Photo d'une bergeronnette printanière
Bergeronnette printanière © Bruno Gilquin


Photo d'une bergeronnette grise
Bergeronnette grise © Bruno Gilquin



D'autres oiseaux ne font que traverser notre territoire et peuvent être observés en pause migratoire. C'est notamment le cas du traquet motteux que nous pouvions déjà observer au printemps. Il effectue maintenant son périple en sens inverse.

Photo d'un traquet motteux
Traquet motteux © Bruno Gilquin



De grands flux de geais des chênes peuvent être constaté alors que les fauvettes s'en vont discrètement, tout comme elles ont vécu leur séjour dans nos Ardennes.

Photo d'un geai des chênes
Geai des chênes © Bruno Gilquin


Photo d'une fauvette babillarde
Fauvette babillarde © Bruno Gilquin


Photo d'une fauvette tête noire (femelle)
Fauvette tête noire (femelle) © Bruno Gilquin


Photo d'une fauvette tête noire (mâle)
Fauvette tête noire (mâle) © Bruno Gilquin


Photo d'une fauvette des jardins
Fauvette des jardins © Bruno Gilquin


Photo d'une fauvette grisette
Fauvette grisette © Bruno Gilquin



Il y aurait encore beaucoup à dire sur la migration postnuptiale de l'avifaune Ardennaise et celà donnera peut être vie à un autre article.

N.B : Toutes les photos ont été prises dans le département


Les Ardennes et… sa faune : Septembre et la migration des oiseaux. Vous pouvez vous exprimer sur le forum dans le topic qui lui est dédié.


Source : Bruno Gilquin pour www.ardennes-toujours.fr

Licence Creative Commons

Retour sur la faune


Retour sur la page d'accueil