Ardennes toujours
 et ses irréductibles !

Bandeau d'en-tête du site Ardennes toujours
           
Pause Jouer
Au fil de l'eau…
Un faon passe… avec sa maman
Dardennor, Chevalier du moyen-âge. Œuvre de Éric Sléziack
Grand corps de logis Chartreuse du Mont-Dieu
  • Accueil
  • Dictionnaire Ardennais/Français
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Gabolé (adj.) De plusieurs couleurs, bariolé, tacheté.
Gadeler (v.) Mettre bas, en parlant de la chèvre.
Gadelette (n.f.) Chevrette.
Gadot (n.m.) Agneau, chevreau.
Gadouille (n.f.) Boue, gadoue.
Gadouilleux (adj.) Mou, flasque.
Gadru (adj.) Fort, bien portant.
Gaffe (n.f.) Jabot des oiseaux, gorge.
Gagnolle (n.f.) Jeu qui consiste à abattre à coups de pierres, une pierre plate plantée à une certaine distance et à ramasser vivement la pierre lancée sans se faire prendre par le gardien.
Gagnollie (n.m.) Celui qui garde le but dans le jeu de gagnolle.
Gaille (n.f.) 1. Chèvre.
2. Chevalet.
3. Verre d'eau de vie.
Gaillette (n.f.) 1. Chevrette.
2. Jeu d'enfant qui se joue avec des pierres.
Gailline (n.f.) 1. Volaille, poule.
2. (v.) Courir la gailline : chercher des bonnes fortunes.
Gaillolie (n.m.) Vaurien.
Gaillot (n.m.) 1. Chevreau.
2. Taureau.
3. Terme de mépris.
Galata (n.m.) Galetas, réduit, logement misérable.
Galette à la flamme (n.f.) Pâtisserie sur laquelle on dispose des petits lardons et qu'on mange bien chaude.
Galféreau (n.m.) Enfant terrible.
Galferti (n.m.) Mauvais ouvrier.
Galiner (v.) Glisser sur la glace.
Galinou (n.m.) Glissoire.
Galmagne (être à) (v.) Être toujours sur les chemins.
Galope (à la) (n.f.) Très vite, en courant.
Galvaude (n.f.) Pratique qui consistait à aller de pays en pays pour vendre des clous.
Galvauder (v.) Traîner, aller partout sans motif louable.
Galvaudeux (n.m.) Individu qui galvaude.
Galvaudier (n.m.) Celui qui allait de pays en pays pour vendre les clous faits à la main.
Gamache (n.f.) Savate.
Gamber (V.) Enjamber.
Gambiller (ie) (v.) Sautiller, ne pas tenir en place, remuer continuellement sur les jambes.
Gambillon (n.m.) Bâton que l'on passe dans les jarrets des animaux tués pour les suspendre. Bâton que l'on attache par une corde au cou des vaches pour les empêcher de courir.
Gambillon (à) (.) À califourchon.
Gandolin (n.m.) Mauvais sujet, galopin, vagabond.
Garcier (n.m.) Garnement, mauvais sujet.
Garciner (v.) Gaspiller.
Garde de bois (n.m.) Garde-forestier.
Garde-messier (n.m.) Garde chargé autrefois de la surveillance des moissons et des vignes.
Garger (v.) Crier en parlant.
Gargoter (v.) Trembler de froid ou de fièvre.
Garitaine (n.f.) Viscères du porc.
Garitiau (n.m.) Étui à épingles.
Garnir (v.) Harnacher un cheval.
Garnisaire (n.m.) Homme désigné par le fisc d'autrefois pour surveiller à leurs frais les contribuables qui ne payaient pas leurs impôts.
Garsener (v.) Gaspiller.
Gâteau-mollet (n.m.) Sorte de gros gâteau moulé et levé composé d'oeufs, de farine, d'un peu de lait et de beaucoup de beurre frais.
Gatouiller (v.) Chatouiller.
Gatte (n.f.) 1. Chèvre.
2. Chevalet.
Gaude (n.m.) Jars ou mâle de l'oie.
Gaudichons (n.m.) Sorte de petits gâteaux qu'on vendait autrefois à Rethel.
Gauillage (n.m.) Mauvais hersage.
Gauillettes (n.f.) 1. Bobos, cicatrices, adénites suppurantes.
2. Morceaux de pâte roulée, grumeaux.
Gauillons (n.) 1. Grumeaux.
2. Linge mal soigné, malpropre. Femme souillon.
Gavacher (v.) Parler à tort et à travers.
Gavion (n.m.) Jabot.
Gayole (n.f.) Cage à oiseaux.
Gayole (trainer la) (v.) Changer souvent de métier et de résidence.
Geindries (n.f.) Plaintes.
Géline (n.f.) Poule.
Gélisse (adj.) Gélive. Se dit d'une pierre à bâtir insuffisamment résistante à la gelée.
Gélonde (n.f.) Dévidoir à chanvre.
Gendresse (n.f.) Bru.
Génoive (n.m.) Genévrier des bois.
Germon (n.m.) Germe.
Gobille (n.f.) Chiffon, haillon (nord).


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Retour sur la page d'accueil