Ardennes toujours
 et ses irréductibles !

Bandeau d'en-tête du site Ardennes toujours
           
Pause Jouer
Au fil de l'eau…
Un faon passe… avec sa maman
Dardennor, Chevalier du moyen-âge. Œuvre de Éric Sléziack
Grand corps de logis Chartreuse du Mont-Dieu
  • Accueil
  • Dictionnaire Ardennais/Français
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Babelotte (n.m.) Femme bavarde.
Babelotter (v.) Bavarder beaucoup.
Babet (n.m.) Jeu de marelle.
Babète (n.f.) Femme qui bavarde à tort et à travers.
Babeter (v.) Bavarder.
Bablo (n.m.) Tourbillon.
Babouiller (v.) Bavarder.
Bac (n.m.) Auge, abreuvoir.
Bacailler (v.) Ronchonner, maugréer.
Bachaï (n.m.) Vase, bac, baquet.
Bachique (adj.) Drôle, original.
Bacon (n.m.) 1. Porcelet, cochonnet.
2. Carte sans valeur.
Bacot (n.m.) Batte de paille.
Badrée (n.f.) Pâtes à gaufres, à crêpes.
Baffe (n.f.) Gifle.
Baffuter (v.) Mettre au rebut.
Baffuteries (n.f.) Choses mises au rebut.
Bafre (n.m.) Repas abondant.
Bagner (ie) (v.) Baigner.
Bagnettes (n.f.) Bottes de jonc sur lesquelles on apprend à nager.
Bagnolée (n.f.) Contenu d'une bagnole.
Bagoine (n.f.) Bonne langue à bagout.
Bailla (n.m.) Sorte de dragon (monstre) que l'on promenait en Champagne le jour de Pâques.
Bailler (v.) 1. (ie). Crier haut.
2. Donner.
Bailli (n.m.) Sorte de fonctionnaire qui avait pour mission de faire appliquer les édits et décisions avant la Révolution. À l'origine, ils étaient à la fois des agents administratifs, financiers, militaires et judiciaires.
Baise-cul (n.m.) 1. Flatteur, flagorneur.
2. Jeu de baise-cul (partie à points égaux).
Balai de loques (n.m.) Balai garni de chiffons pour nettoyer sous les meubles.
Balai de silence (n.m.) Balai plein de boue dont se servaient les jeunes gens au Carnaval pour barbouiller les maisons et les passants.
Balan (n.m.) État d'un objet en équilibre.
Balançon (n.m.) Ensemble d'objets, d'effets divers.
Balayette (n.f.) 1. Petit balai.
2. Grande branche ou petit arbre pour ramoner les cheminées.
Baler (v.) Se dit quand les affaires ne vont pas.
Balladoire (n.f.) Réunion des jeunes gens à l'occasion d'un mariage, baptême, Carnaval, etc., accompagnée de coups de fusil.
Baller (v.) Serrer la terre.
Balloir (n.m.) Pilon servant à serrer la terre au jardin.
Ballonnée (n.f.) Bouillon dans lequel on a fait cuire le boudin à sa fabrication.
Balloquer (v.) Agiter en sens contraires.
Ballot (n.m.) Balle de marchandises étrangères que les contrebandiers essaient d'entrer en France.
Balosse (n.f.) Prune.
Balossée (n.f.) Marmelade de prunes.
Balossie (n.m.) Prunier.
Balouche (n.f.) Hanneton.
Balougeux (adj.) Flaneur, peu actif.
Balsin (n.m.) Tremblement produit par l'âge ou les maladies.
Balsiné (v.) Hésiter, trembler.
Balwé (n.m.) Outil pour tasser la terre.
Bamboches (n.f.) Pantoufles.
Ban (n.m.) Territoire d'une commune.
Banâtre (n.f.) Corbeille.
Banc à chair (n.m.) Planche longue et épaisse du fond d'un chariot.
Baner (v.) Gagner tout ce qu'un partenaire au jeu possède.
Banette (n.f.) 1. Tablier de femme ou de certains ouvriers.
2. Corbeille.
Baniel (n.f.) Banne, corbeille.
Banse (n.f.) ??
Bansetée (n.f.) Contenu d'une banse.
Baouette (n.f.) Lucarne, petite ouverture.
Baouettes (n.f.) Moucherons.
Bâque (.) Exclamation qu'on emploie avec des petits enfants pour les empêcher de porter à leur bouche ce qu'il ne faut pas.
Baraque (n.f.) Petite maison de commerce belge, située tout près de la frontière française.
Barbaque (n.f.) Mauvaise viande.
Barbaquène (n.f.) Petite couverture demi-ronde sur un toit, sorte de barbacane.
Barbe (n.f.) Partie de la figure autour de la bouche.
Barbelotte (n.f.) Dépôt de muscosités au coin de la bouche.
Barbichette (n.f.) 1. Oseille sauvage.
2. (jeu de la) Jeu d'enfant qui consiste à tenir le menton d'une autre personne et à lui donner un petit soufflet si elle a ri avant que la phrase suivante n'ait été prononcée.
Bardache (n.f.) Gaule pour les noix.
Bardacher (ie) (v.) Gauler les noix.
Bardolle (n.f.) Femme qui ne sait pas faire grand chose.
Baroquia (n.m.) Bâton qu'on lance sur les noyers pour faire tomber les noix.
Barou (n.m.) Tombereau. Brouette à côtés pleins.
Baroutée (n.f.) Contenu d'un barou.
Barre (n.f.) Plaisir, grand amusement joyeux.
Bas du cul (n.m.) Individu tout petit : terme de mépris.
Baset (n.m.) Nœud.
Basse (n.f.) 1. Ligne de démarcation entre deux coupes de bois ou entre deux champs.
2. Flaque d'eau sale, purin.
Bassecoule (n.f.) Erreur que l'on commet en donnant les cartes à jouer, maldonne.
Basser (v.) Frictionner.
Bassieaux (n.m.) Endroit bas, souvent couvert par les eaux.
Bassière (n.f.) 1. Mauvaise bière.
2. Partie de prairie en dessous du niveau de l'ensemble.
Bassin (n.m.) Instrument sonore pour faire du bruit.
Bassiner (v.) 1. Faire annoncer publiquement dans les rues.
2. Faire un charivari bruyant à l'occasion d'un acte original, par exemple à l'occasion d'un mariage mal assorti.
3. Importuner.
Bastaud (n.m.) Bâtard.
Bataille des quatre vents (n.f.) Selon la croyance, la nuit du 24 janvier, les vents se livrent bataille. Le vent vainqueur dominait toute l'année et amenait soit le beau temps, soit la pluie. Certaines personnes se rendaient chaque année à minuit sur une colline, pour observer les vents
Batatia (exp.) Expression signifiant : je m'en moque.
Bataviau (adj.) Déguingandé.
Batche (n.m.) Auge, bac.
Batte (n.f.) 1. Distribution de cartes au jeu.
2. Battoir des laveuses.
3. Petite digue de terre au travers d'un ruisseau pour former une petite mare à canards.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Retour sur la page d'accueil